[...] Scènes Sissonnaises
SPECTACLES
Dans l'ordre d'apparition lors de l'acte XI...

 [...] 
par l'Atelier Artistique Théâtre du collège de Sissonne
(tout public, environ 1h)

Pas de paroles (!) mais des mimes, des marionnettes, des clowns et des masques larvaires. C’est à partir de cette commande que les élèves de l’atelier artistique théâtre ont cheminé, improvisé et fait émerger l’histoire de peuples très différents qui, dans un premier temps, cohabitent froidement sans se mélanger mais qui, petit à petit, vont entrer en interaction et se découvrir des points communs qui vont finir par les rapprocher, les mélanger…
Une fable dans tous les sens du terme, à la fois imaginaire et symbolique, qui sur un registre souvent comique et forcément très visuel, nous parle évidemment du monde d’aujourd’hui.


 Myla et l'arbre bateau 
conte musical d'Isabelle Aboulker, par L'École de Coucy-lès-Eppes
(tout public, environ 15 minutes)

Venez écouter l'histoire d'une petite fille qui s'appelait Myla, elle adorait son grand-père. Il lui avait appris le nom des arbres...


Robin des Bois
par une classe de l'école primaire Guillaume Dupré de Sissonne
(tout public, environ 15 minutes)

Robin des bois et Petit Jean sont de retour pour jouer de nouveaux tours au Prince Jean et à sa horde de soldats.
Mais que peuvent-ils bien leur concocter ?
Les élèves de la classe de Ce2-Cm1 adaptent à leur manière le célèbre conte de Robin des bois.


 1Olumpoj, la Cité
par l’atelier des Mômes en Présent du collège de Corbeny
(tout public, environ 1h)

Le puissant Zeus, qui règne sur les dieux grecs, a créé une ville magnifique au cœur de l’Attique. Mais cette extraordinaire cité n’a pas de nom… Zeus lance alors, entre deux des plus redoutables divinités de l’Olympe, un concours que les hommes seront chargés d’arbitrer. A leurs risques et périls ?...


Contrôle d’identité
d’Alexandra Badea, par les Terminales Option Facultative du lycée Paul Claudel
(tout public, environ 1h)

Dans un centre, qui serait un centre d’accueil pour réfugiés, un groupe en attente de papiers d’identité.
Sans personnage véritable, le groupe est la voix de tous ces exclus qui se souviennent, qui attendent, qui espèrent, qui souffrent de cette inhumanité.
Ce sont des gens sans histoire mais aussi sans pays, sans passeport, sans mémoire, sans bagage, sans meuble et sans archive. « Il y a des gens comme ça ». Exclus, rejetés, seuls, ils vont reconstituer l'enfer du décor : le pays maudit, la fuite, le passeur, l'arrivée en France... l'accueil !
Alexandra Badea restitue ces instants volés à la détresse. Elle nous propose des paroles nues, crues, brutes, abruptes... Abruptes comme la peur au ventre, comme un contrôle dans les couloirs d'un aéroport, comme... un contrôle d'identité.


Non mais t’as vu ma tête !
par la compagnie Lucamoros (Professionnels)
(tout public, environ 1h)

Spectacle sans paroles et en trois tableaux pour un peintre et sa toile.
C’est un peintre qui entreprend de peindre son autoportrait en public et à qui tout va, peu à peu, échapper ; jusqu’à sa propre image qui va d’elle-même se mettre à vieillir, au risque de mettre en danger son propriétaire. Et ce n’est pas en se vengeant sur son public que les choses vont s’arranger pour lui…

Télérama - 13 avril 2016 : Démonstration virtuose faite sur scène en trois tableaux par un peintre-clown inspiré : autoportrait, photos maquillées et portrait de groupes. A partir d’une grande toile, de pots de peinture, le personnage oscille à chaque étape entre virtuosité (maîtrise du geste, mime) et burlesque (langage inventé, gags, effets magiques).

Non mais t'as vu ma tête !


Le Médecin malgré lui
de Molière, par Les Passeurs de mots (atelier de la Compagnie Pass à l'Acte)
(tout public, environ 1h15)

Utilisant avec beaucoup de talent et de subtilité le jeu masqué, le clown y compris, l’atelier amateur de la compagnie Pass à l’Acte réussit avec brio le défi de monter une farce de Molière avec tout le dynamisme et le comique que l’on peut en attendre ! Un régal !
On ne s’ennuie pas une seconde !!!

Le Médecin malgré lui


La Fontaine à Fables
par la Compagnie Pass à l'Acte (Professionnels)
(tout public, environ 40 minutes)

Cinq fables parmi les plus connues de La Fontaine, adaptées et représentées avec talent par deux comédiens à la fois conteurs et manipulateurs de marionnettes très réussies.
Un gros succès, joué partout en France.
A ne pas rater !!!

La Fontaine à Fables


Délire à deux...à tant qu’on veut
Extraits de la pièce d’Eugène Ionesco par les élèves du Collège Jacques Prévert de Marle
(tout public, environ 30 minutes)

Une dispute conjugale sur fond de guerre civile sous la plume de Ionesco... ça grince, ça hurle, ça frémit, ça palpite... Demandez le programme !


Art
Extraits de la pièce de Yasmina Reza, par les élèves du collège Jacques Prévert de Marle
(tout public, environ 30 minutes)

Quelques extraits de la pièce Art de Yasmina Reza, où les élèves jouent tour à tour les trois personnages de la pièce. Trois personnages dont l’amitié est mise à mal par l’irruption d’un tableau dans leur vie paisible, trois personnages qui constituent les facettes de nos questionnements, de nos angoisses, de nos incompréhensions.


Disparition à Reims
par le club théâtre du collège de Guignicourt
(tout public, environ 40 minutes)

De retour du travail, ce mercredi soir, les parents de Rose et Maélys trouvent l'appartement vide !
La mère, anxieuse et stricte, et le père, optimiste et indulgent, s'interrogent : « Mais où sont passées les filles ? »
Un duo de détectives et une paire de policiers vont mener l'enquête.
Mais ne vous inquiétez pas trop : c'est tout de même une comédie !


Timide
de Catherine Verlaguet, par l'atelier théâtre périscolaire de Sissonne
(tout public, environ 15 minutes)

Lucas a quatre ans. Il est tellement timide que la vie ne le voit pas et que donc, il ne grandit pas.
Un jour, il entend son père dire à sa mère qu'elle a de la chance de ne pas être timide, elle ! Que sa confiance en elle est un vrai bijou.
Paralysé par sa propre timidité, Lucas demande à sa mère de lui donner son bijou. Quand elle lui dit qu'elle ne peut pas, qu'il doit trouver le sien, Lucas prend sa peur à deux mains, la fourre tout au fond de son sac-à-dos et part dans le vaste monde, à la recherche de ce trésor...


Bonne nuit, M. Morpheus !
par un groupe d'élèves de l'Itep La Garenne de Sissonne
(réservé au public scolaire, environ 15 minutes)

Monsieur Morpheus a passé une journée de travail particulièrement éprouvante. Aussi, à peine arrivé chez lui, il ne rêve que d'une chose… Dormir ! Pourtant, il semblerait que certains en aient décidé autrement.
À moins que ce ne soit son imagination qui lui joue des tours !


L'Annonce
de Michel Piquemal et Gérard Moncomble, par l'école de La Selve
(réservé au public scolaire, environ 20 minutes)

Un auteur en panne d’imagination, passe une annonce pour trouver des idées pour son nouveau roman. Accompagné de son secrétaire, ils vont recevoir des personnages aux histoires bien familières…


Qui Rote
par le Club Théâtre du collège de Sissonne
(tout public, environ 1h)

Cette année le spectacle du club théâtre s'intitule : Qui Rote. Il s’agit d’une histoire très librement inspirée du célèbre Don Quichotte de Cervantès.
Désireux de faire ses preuves de super-héros, Kevin prend le pseudo « Qui Rote » et achète une vieille moto pour parcourir le monde. Mais voilà qu’il tombe amoureux de la vendeuse qui en est à sa sixième chirurgie plastique au niveau du nez… Il la surnommera « Bidule six nez » et fera tout pour la défendre... alors qu’elle n’est attaquée par personne ! Il affrontera notamment des marins un peu trop sauveteurs à son goût, s’aventurera dans les coulisses peu reluisantes de Disney ou encore s’opposera à d’étonnantes éoliennes à double hélices… Des aventures burlesques qui promettent d’allier le comique et le spectaculaire !