ACTE II

2010 - Acte II - Affiche Après un entracte d'une année, les projecteurs se rallument et les Scènes Sissonnaises entament leur deuxième acte.
La distribution des rôles est restée la même :
⯈ Sur la scène, des troupes scolaires, amateurs et professionnelles se partagent la lumière.
⯈ En coulisse, le Foyer Socio-Educatif du collège Froehlicher, organisateur du festival, oeuvre dans l'ombre avec le soutien logistique et financier de ses partenaires : le Conseil Général, la Municipalité de Sissonne, la Communauté de Communes, l'APE du collège, le personnel du collège, le Théâtre des Baladins, les Sponsors, les amis et associations sympathisantes, qu'ils en soient remerciés.
⯈ Dans la salle, il y a vous qui lisez ce programme et à qui tous espèrent offrir un beau spectacle, merci ! 
Mylène Pizzol-Barth


 Masques ! 

par l'Atelier Artistique Théâtre du collège de Sissonne
(tout public) - mardi 8 & mercredi 9 juin 2010 à 20h

L'Atelier Artistique Théâtre du collège de Sissonne est un dispositif animé par un enseignant, Jean-Noël Parmentier, et un professionnel, Jean-Louis Wacquiez (compagnie Nomades), subventionné par l'Education nationale, la DRAC et le Conseil Général.
Voyage de différents types de masques (bois, cuir, larvaire) à travers l'histoire du théâtre, de l'Antiquité (Plaute) à nos jours (Ionesco, Hanock Levin...)

Masques !

 Le Secret du jardin 

de Catherine Baton, par la compagnie Pourquoi pas de l'Itep La Garenne de Sissonne
(scolaires) - jeudi 10 juin 2010 à 14h30

Dans un jardin public, les journées passent... Gilles le gardien s'occupe avec tendresse de cet endroit. A la nuit tombée, « le secret du jardin » prend vie... amours, ennuis, chamailleries, solidarité, confidences... Des personnalités hautes en couleur bercent cet univers. N'hésitez pas à venir les rencontrer.




de J-M Piemme, par l'Option Théâtre du lycée Paul Claudel
(tout public) - jeudi 10 juin 2010 à 20h

« Bonjour je m'appelle Roger » et lui c'est « un crétin de chien sans nom ».
Deux personnages écorchés par la vie mais dont l'animal n'est peut-être pas celui qu'on croit. Le chien défend des idées farfelues de déclencher des « enculades de bagnoles » pour lutter contre les « brumes de CO2 » ou de mordre les hommes pour les purger de leurs défauts.
Une comédie grinçante sur les rapports humains, sur la bestialité humaine, la marginalité et la solitude, qui se construit sur des situations souvent burlesques mais dénonciatrices.
Paragraphe4
Paragraphe5

Titre_Piece_Premieres_Claudel

théâcteursissonne !

par d'anciens élèves du collège de Sissonne
(tout public) - 7 juin 2012 à 20h

Sketches présentés
par une troupe sissonnaise
d'amateurs : Théacteursissonne.

théâcteursissonne

La Jalousie du Barbouillé

d'après Molière, par la compagnie Pass'à l'acte (Professionnels)
(tout public, environ 50 minutes) - samedi 12 juin 2010 à 20h

Le thème de cette pièce en un acte sera réutilisé par Molière pour écrire son très célèbre et assez terrible Georges Dandin... Mais dans La Jalousie du Barbouillé, c'est la farce qui domine.
L'auteur aimait la Commedia dell'arte et c'est ce théâtre-là qui nous ressemble.
Les comédiens de la compagnie Pass'à l'Acte, spécialisés dans le jeu masqué, se sont donc approprié avec délectation ce grand classique et font éclater la force, la vie, la liberté du masque et du théâtre.

La Jalousie du Barbouillé

Comme quoi !

d'après La Mastication des morts de Patrick Kermann, par la compagnie Théâtre à Coulisses (Amateurs)
(tout public, environ 50 minutes) - dimanche 13 juin 2010 à 15h

Moret-sur-Raguse, petite bourgade où tout se sait. Un retour au pays, une visite au champ des morts, et voici tout un petit monde de l'ombre qui se met à raconter, à râler, à invectiver le passant, jetant peu à peu une lumière amusée sur la vie d'un village...

Comme quoi !

La Dernière Mission de la Marie-Claudine

de Philippe Bardin, par le Club Théâtre du collège de Sissonne
(tout public, environ 1h) - lundi 14 & mardi 15 juin 2010 à 20h

Le Club Théâtre est animé par Régis Barth, Cindy Navarette, Jean-Noël Parmentier et Mylène Pizzol-Barth.
Traversée calamiteuse, au XVIIIe siècle, du vaisseau de Sa Majesté, la Marie-Claudine, avec tempête, espionnage, histoire d'amour, mutinerie et naufrage !

La Dernière Mission de la Marie-Claudine

La Tempête

de Sakespeare, par la compagnie Nomades (Professionnels)
(tout public, environ 50 minutes) - mercredi 16 juin 2010 à 20h

Pièce pour quatre comédiens, un musicien et huit marionnettes, mise en scène par Jean-Louis Wacquiez.
Des cordages pendent des cintres, pouvant évoquer un gréement ou des lianes. Un praticable en escalier est placé sur la scène, des marionnettes attendent sur leur râtelier. Les comédiens manipulateurs se placent autour du praticable. Celui-ci sera l'île de Prospero, autour, le vide, la mer, très loin, on imagine Naples, la Belle Milan.
C'est dans ce décor que vont prendre vie les personnages de William Shakespeare : Propéro, le duc de Milan évincé, exilé sur une île sauvage, instigateur de toute cette aventure. Caliban et Ariel, deux esprits de l'île, vont devoir jouer le jeu de leur nouveau maître, Miranda, la fille de Prospero, qui semble subir les événements.
Puis, les autres personnages, échoués sur cette île lors d'une terrible tempête : Alonso, roi de Naples, Antonio, l'usurpateur, Stéphano, deux ivrognes que Caliban n'aura pas de mal à convaincre de tenter de prendre possession de cette île, et puis Ferdinand, le coeur pur, qui découvre l'amour ; tous seront des marionnettes entre les doigts de Propéro, Caliban et Ariel.

La Tempête